Politique dans l’UE

Le premier visage historique de l’Europe, qui se rapproche le plus de ce que nous connaissons aujourd’hui, remonte aux conquêtes de l’Empire Romain, et bien que ces conquêtes avaient plus un but de possessions territoriales et stratégiques, il n’en demeure pas moins qu’elles lançaient les base de ce qui deviendrait l’Union Européenne plusieurs siècles plus tard. La mise en place de la politique de l’Europe des années 50 s’est basée initialement sur un échange assoupli entre les pays du vieux continent, afin de créer une puissance commerciale (UE) capable de concurrencer les États-Unis, grand vainqueur de la seconde guerre mondiale et dont l’économie s’était renforcée grâce au conflit, et anticiper l’éveil de certains pays comme la Chine, le Brésil ou l’Inde. Les différents traités qui suivirent au cours des décennies allaient voir les frontières disparaître entre les pays limitrophes à travers la signature du traité de Schengen et l’instauration à l’aube du 21ème siècle de la monnaie unique de l’UE.

 

politique

 

Le nombre de pays dans l’état Européen

Au cours des ces différents évènements, le nombre de pays composant l’Europe s’est considérablement agrandi pour arriver à un ensemble de 27 états composant l’UE telle que nous la connaissons de nos jours.Bien que cette politique des sages se soit fondée sur un principe de solidarité des peuples, la réalité nous met aujourd’hui face à des ralentissements de cette politique dont l’origine demeure en un fait qui semble avoir été ignoré ou sous-estimé: la différence des cultures économiques entre les états de l’UE. Appliquer une monnaie unique de manière uniforme entre l’Europe Occidentale dont la politique est très ouverte sur la mondialisation, et l’Europe Orientale toujours en cours de convalescence après sa sortie du bloc soviétique allait bientôt créer une sorte de singularité ou plutôt un effondrement de certaines zones fragiles de l’UE. Nous faisons face aujourd’hui à une succession de crises qui mettent en évidence que la politique de l’UE a plus que jamais besoin d’établir un point d’équilibre qui ne peut être atteint, du fait des différences socio-économiques des pays qui la composent.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Anti-Spam Quiz: