Qu’est ce que la monnaie Euro ?

Il existe une monnaie unique, celle de l’Union économique et monétaire formée au sein de l’Union Européenne (UE) alors composée des 17 états-membres, formant ainsi ce que l’on nomme la zone euro ; cette monnaie, c’est l’euro.Alors que cette monnaie est d’ores et déjà en circulation dès 1999 pour les transactions financières européennes, l’euro est mis en circulation sous sa forme fiduciaire (pièces et billets) à partir du 1er janvier 2002 et succède à ce que l’on a appelé l’Ecu (Unité de Compte européenne) alors en service depuis 1979. A partir de cette date-ci, les monnaies nationales des pays participants ont cessé d’exister à part entière.Cette nouvelle monnaie représente la seconde monnaie au monde pour le montant des transactions derrière le dollar américain mais également la 1ère monnaie au monde en matière de quantité fiduciaire avec près 600 milliards d’euros émis.Pour parvenir à cela, la transition des monnaies nationales vers la nouvelle monnaie unique s’est échelonnée sur 3 ans environ, à savoir :. en 1999, les marchés financiers, le marché des changes, les trésoreries des entreprises et la dette publique l’utilisaient déjà ;. de 1999 à 2001 : phase de transition entre la monnaie nationale et la nouvelle monnaie avec la double-circulation des monnaies éditées et l’application informatique généralisée pour gérer l’euro dans les entreprises et les comptabilités françaises. Les monnaies nationales ont continué à être utilisées dans chacun des pays respectifs jusqu’au 31 décembre 2001. 2002, au 1er janvier à minuit : tous les pays membres de l’UE utilisaient la nouvelle monnaie comme monnaie unique.

information euro

 

 

 

 

Quels critères avoir pour utiliser l’euro comme monnaie ?

Ces critères se nomment critères de convergence ou critères de Maastricht. Ce sont des indicateurs économiques que doivent respecter les pays membres de l’Union Européenne candidats à l’entrée dans la zone euro, critères établis dans la ville de Maastricht le 7 février 1992. Imposant la maîtrise de l’inflation, de la dette publique et du déficit public mais également de la stabilité du taux de change et de la convergence des taux d’intérêt, ils sont au nombre de 4 selon l‘article 121 dudit traité de Maastricht : . critères 1 : pour une stabilité des prix, le taux d’inflation d’un état ne doit passer dépasser de plus de 1.5 points celui des trois états membres présentant les meilleurs résultats en matière de stabilité des prix ;. critère 2 : il faut que la situation financière publique soit respectée et surveillée, à savoir interdiction d’avoir un déficit public annuel supérieur à 3% du PIB et avoir une dette publique supérieure à 60 du PIB ;. critère 3 : il est interdit de dévaluer sa monnaie. L’état doit participer au mécanisme de taux de change du système monétaire européen pendant au moins 2 ans après examen de sa situation ;. critère 4 : les taux d’intérêt à long terme ne doivent pas dépasser de plus de 2% ceux des 3 états présentant les meilleurs résultats en matière de stabilité des prix.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Anti-Spam Quiz: